CONECT International : conquérir le marché russe

Russie Conect L'Economiste Maghrébin

La CONECT International organisera, le 11 mai 2017, une matinée d’information sur l’accès au marché russe, et ce, en collaboration avec le cabinet DUALEST.

Dans ce cadre, le cabinet DUALEST, l’un des principaux spécialistes de la zone de la Communauté des Etats indépendants (C.E.I.) ayant une grande expertise de ces différents marchés, exposera aux opérateurs économiques tunisiens la démarche à adopter pour accéder au marché russe, les défis rencontrés et explicitera les standards de qualité requis.

DUALEST partagera, également, son expérience concernant l’accompagnement dans l’accès au marché russe, particulièrement pour le référencement des produits.

A noter que la Russie est le 24ème plus grand importateur au monde en 2015, enregistrant 184 milliards de dollars d’importations.

Les produits tunisiens ayant un fort potentiel pour pénétrer le marché russe font partie de différents secteurs d’activité, à savoir l’agroalimentaire (fruits et légumes frais, produits de la mer, produits transformés, épices-huiles d’olive- épicerie fine), prêt-à-porter (confection, produits finis, sous-traitance), fashion designer, textile – habillement, habitat et décoration intérieure (premium / haut de gamme), tissus ameublement, mobilier, art de la table, vins, textiles techniques, cosmétiques, senteurs et parfums d’intérieur, jouets et monde de l’enfance, bio et commerce équitable, santé et médical, environnement, biens industriels.

Il est à rappeler que le cabinet DUALEST dispose d’un large réseau efficacement établi sur l’ensemble de la zone C.E.I, grâce auquel il propose différentes prestations et développe des services en direction des marchés de la Russie (Moscou et ses grandes régions), de l’Azerbaïdjan, du Kazakhstan, de la Biélorussie et de certaines autres républiques régionales telles que la Géorgie, l’Arménie, l’Ouzbékistan et le Kirghizstan.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here