Promotion immobilière : les professionnels ont toujours des revendications

La troisième édition de la Journée nationale de la promotion immobilière se tiendra en date du 10 mai sous le thème «  La promotion immobilière, moteur de la croissance économique » annonce le président de la Chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers, Fahmi Chaâbane, lors d’une conférence de presse tenu, aujourd’hui, au siège de l’UTICA.

Lors de la journée plusieurs problématiques du secteur vont être débattues, en présence des différents intervenants dans le secteur. D’ailleurs l’ouverture de cette 3ème édition sera aussi marquée par la présence de Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l’Equipement et de l’Habitat, Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales, Mme Ouided Bouchamaoui, présidente de l’Utica et des invités étrangers à l’instar  du président de l’Organisation mondiale des promoteurs immobiliers.

Il a affirmé que le secteur compte actuellement 3100 promoteurs immobiliers dont 750 sont en activité de manière permanente. Le président de la Chambre a fait savoir, lors de la conférence, que les promoteurs immobiliers souhaiteraient  que les autorités autorisent les étrangers à acquérir des logements et de regretter par la même occasion l’absence d’une loi spécifique dédiée aux promoteurs immobiliers.

Dans la même perspective, Fahmi Chaâbane a appelé le gouvernement et l’ARP  à annuler le décret du 4 juin et de permettre aux promoteurs immobiliers de vendre aux étrangers sans autorisation préalable.

Il est attendu que les prix des  matériaux de construction des bâtiments à l’instar de l’aluminium  connaîtront une hausse de 13%.  La hausse en question est due principalement à la baisse de la valeur du dinar tunisien  d’après  le président de la Chambre. La hausse  se répercutera inévitablement sur le prix  des habitations nouvellement construites et mises en vente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here