Samsung Galaxy S8 : son audace sera-t-elle payante ?

Source : 01net.com

«Le succès fut toujours un enfant de l’audace», et il faut dire qu’en matière d’audace, Samsung en connaît un rayon. Loin du mauvais souvenir de Galaxy Note 7, Samsung revient en grande pompe lors de la conférence Unpacked, tenue hier à New York, en l’honneur du nouveau Samsung Galaxy S8 et du Samsung Galaxy S8+.

La place est donnée à un design épuré avec un écran incurvé sans bordures latérales (5,8 pouces pour le S8 et 6,2 pouces pour le S8+) et des bordures supérieures et inférieures amincies, l’utilisateur bénéficie ainsi d’une capacité d’affichage maximale sur la quasi-totalité du terminal. S’ajoute à cela la suppression du bouton « Home », à la place duquel a été installé en bas et au centre de l’écran, un capteur de pression de type « 3D Touch ».

Samsung a également doté ses deux terminaux d’écrans Super AMOLED  avec une qualité d’affichage Ultra HD et une définition de 2560 x 1440 pixels pour le Galaxy S8.

Le système d’étanchéité avec un indice de protection IP68 permet au Galaxy S8 d’être plongé sous l’eau jusqu’à 1,50 mètre et pendant 30 minutes, autrement dit une utilisation en toute sécurité.

Par ailleurs, le Galaxy S8 cache sous sa coque un processeur Snapdragon 835 pour les États-Unis et Exynos 8895 pour les autres pays du monde, accompagnés de 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage interne. La batterie, quant à elle, est dotée d’une capacité de 3000 mAh (compatible chargement rapide).

Outre son design et ses performances le Galaxy S8 offre des expériences d’un nouveau genre. Son système Samsung DeX « offre une expérience de bureau similaire à celle d’un ordinateur Android, qui permet aux utilisateurs d’accéder facilement aux applications, d’éditer des documents, de répondre à des emails et plus, directement à partir du smartphone sur un écran plus grand, avec clavier et souris » comme l’indique  le fabricant. Grâce à quelques branchements, et en insérant le smartphone dans une station d’accueil dédiée à cet effet, l’utilisateur obtient, en un tour de main, un ordinateur de bureau ou presque.

Le Samsung Galaxy S8 s’équipe d’un assistant personnel Bixby « maison » permettant, par un système de commande vocale, de réaliser toutes sortes de tâches : faire une capture d’écran, lancer la lecture d’une vidéo, tourner une image ou lancer une vidéo sur un téléviseur. Petit bémol, Bixby ne maîtrise que l’anglais et le coréen du sud.

Samsung marque également des points, en regroupant dans un même terminal, un lecteur d’empreintes digitales, un scanner d’iris et un système de reconnaissance facial.

Les utilisateurs l’ont bien compris, le constructeur coréen a mis le paquet pour faire oublier toutes les mésaventures qu’il a rencontrées en 2016, et avec toutes ces innovations, le succès ne devrait pas être très loin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here