Caisses sociales : les réformes seront prêtes avant janvier 2018

Kamel Madouri, Directeur général de la sécurité sociale au ministère des Affaires sociales, a affirmé à leconomistemaghrebin.com que les réformes des caisses sociales seront prêtes avant janvier 2018.

Interpellé sur les différentes réformes des caisses sociales tentées auparavant, il a indiqué qu’il s’agit de réformettes et que les réformes de l’époque ne proposaient pas une batterie de mesures pour résoudre en profondeur les problèmes des caisses sociales.

Il a dévoilé qu’il a été convenu, dans le cadre de la commission tripartite issue du pacte social, d’entamer une réforme globale et profonde à la fois. Expliquant la nature d’une réforme globale et profonde, notre interlocuteur a fait savoir qu’aucune solution ne sera exclue : « Il s’agit d’une batterie de mesures qui prendra en considération l’équité entre les régions et la situation des caisses sociales», précise-t-il.

Les mesures en question sont entre autres : l’amélioration du recouvrement des dettes des caisses sociales, le passage du secteur informel vers le secteur formel, la création d’une caisse destinée aux ouvriers ayant perdu leur travail pour une raison économique, l’augmentation de l’âge de départ à la retraites et d’autres encore.

La commission a déjà fixé un calendrier et un règlement intérieur pour son travail et la réforme doit être prête avant janvier 2018, poursuit notre interlocuteur, affirmant l’existence d’une réelle volonté pour mener à bien ces réformes. Le diagnostic est à présent fixé, «ce n’est pas une tâche des plus faciles», commente-t-il.

Les grandes lignes du diagnostic avancent que parmi les causes des problèmes des caisses sociales figurent : l’augmentation de l’espérance de vie des Tunisiens, la grande part de l’économie informelle,  les dettes des caisses sociales et autres. Interpellé sur la nature des réformes qui seront mises en place et si elle font partie des «mesures douloureuses», il a indiqué qu’il y a obligation de concilier entre les acquis des affiliés aux caisses sociales et retrouver l’équilibre des caisses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here