ARP : feu vert aux nouvelles nominations

plénière - l'économiste maghrebin

C’est dans la soirée du jeudi 16 mars qu’a eu lieu le vote de confiance relatif aux nominations décidées lors du récent Conseil ministériel restreint qui a désigné le nouveau ministre des Affaires religieuses et le secrétaire d’Etat au Commerce.  

C’est avec 120 voix pour et 40 députés contre qu’a été approuvée la nomination du nouveau secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, Abdellatif Hmam.

Il en va de même  pour le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum, qui a recueilli 119 voix pour et 40 contre.  

 

A l’issue de ce vote, Youssef Chahed  a déclaré: « Nous sommes optimistes concernant la situation économique en dépit du taux de production instable ». Quant à la situation sécuritaire, elle est stable, juge-t-il, en poursuivant : « Il semble que la dernière opération de Kébili le prouve ».

Evoquant la polémique qui a agité la Toile ces derniers temps à propos du ministère de la Fonction publique et de la gouvernance, M. Chahed a rappelé que la Fonction publique a de tout temps relevé des services de la Présidence du Gouvernement.  Quant à la tenue des élections municipales, il a déclaré : « La réussite de la Tunisie réside dans ses échéances électorales. Les Municipales doivent se dérouler en 2017″.

Il a ajouté: « Il est important de mettre en place des délégations spéciales  avec la création de 12 tribunaux administratifs dans les régions ».

Sur la question du Conseil supérieur de la magistrature, « le gouvernement n’a nullement l’intention d’intervenir dans le pouvoir judiciaire. Quant au fait de présenter un projet de loi,  ce n’est que pour un seul but, celui de faciliter la mise en place du CSM », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here