Se lancer dans l’entrepreneuriat : mode d’emploi

entrepreunariat

La question de l’entrepreneuriat est au coeur du sujet? S’agit-il d’une idée reçue ou pas? l’entrepreneuriat a plusieurs casquettes qui lui colle à la peau. Le monde dans lequel on vit est devenu entrepreneur. Voilà qu’à son tour, le gouvernement d’union nationale est prêt à s’investir dans ce projet innovant. Cela dit, la grande question reste à savoir quelle est sa stratégie à l’heure actuelle?

ouinissi
Saida Ouinissi, secretaire d’Etat à la formation professionnelle à droite, au centre Lamia Zribi, ministre des Finances

Rencontrée lors de l’événement « Femme entrepreneure de l’année » organisé par le magazine Le Manager, Saïda Ouinissi, secrétaire d’État à la formation professionnelle a souligné que l’intérêt du gouvernement porte essentiellement sur l’appui aux jeunes de créer leurs propres entreprises.

Elle précise: « Notre  plan d’action a réuni 5  organismes de tutelle( ministère de la Justice, des TIcs, de l’Enseignement supérieur, de l’Education, ministère des Finances ) qui ont pour vocation de guider les jeunes à se lancer dans l’entrepreneuriat. Il s’agit d’un accompagnement des institutions de l’Etat, notamment dans les espaces Entreprendre qui dépendent aujourd’hui des bureaux de l’emploi ». D’après elle,  la nouveauté est la plateforme en ligne qui permet de guider les jeunes, en coopération avec le ministère de la Justice,  en leur facilitant l’envie d’entreprendre.

L’objectif: avoir les autorisations en ligne de pouvoir créer son entreprise en ligne et de ne plus devoir se déplacer d’une administration à une autre. Interrogée sur  la phase d’accompagnement, elle a répondu qu’elle consiste à mettre l’effort budgétaire, en poursuivant: « Les espaces Entreprendre se trouvent dans 17 bureaux de l’emploi. Tout comme nous venons d’ouvrir deux autres un  à Tataouine et un autre à Bizerte ».

Elle conclut: « En ce moment, nous faisons tout pour faciliter le travail, en mettant en place des coachs professionnels. D’un autre point de vue nous sommes en train de travailler avec le ministère des Finances et celui de la Justice pour faciliter les procédures et mettre en place un fast track pour les entrepreneurs, notamment pour ceux qui apportent de la valeur ajoutée ».

[raside number= »2″ tag= »entrepreunariat »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here