Le Ministère de l’Intérieur réagira avec des preuves

Hedi Majdoub L'Economiste Maghrébin

La police tunisienne a réagi de manière « chaotique » lors de l’attentat de Sousse 2015.  C’est ce qu’a révélé le rapport britannique à l’issue d’ une série d’enquêtes sur la mort de 30 ressortissants britanniques.

Face à une polémique qui a suscité de vives réactions aussi bien dans le contexte politique que sociétal, le ministre de l’Intérieur, Hedi Majdoub, a indiqué  que des preuves seront apportées prochainement. Il a déclaré: « Le plus important, ce ne sont pas les mots, mais de fournir des preuves ». Il a déclaré que le ministère va réagir  à ces accusations en fournissant la réponse appropriée.

ll est à noter qu’une source judiciaire a fait savoir que six agents sécuritaires seront jugés pour «non-assistance à personne en danger » à l’issue de diverses enquêtes.

Par ailleurs, le porte-parole officiel du Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme,  Sofiene Selliti a souligné que la date du procès n’a pas encore été fixée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here