Agriculture : quelles solutions?

IDE agriculture

Étant donné l’importance de l’agriculture,  l’expansion de ce secteur pourrait aider à la relance économique.

samir3C’est autour d’une séance de travail,  tenue à la Kasbah afin d’évaluer la situation globale du secteur, que le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche s’est exprimé : « Il va falloir atteindre un meilleur revenu pour les agriculteurs et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des Tunisiens », a-t-il déclaré.

Il a  annoncé, à l’issue de cette réunion, plusieurs décisions : la création d’un fonds d’aide destiné aux agriculteurs qui ont souffert le plus des perturbations climatiques comme le déficit pluviométrique. La seconde décision concerne l’octroi de  prêts saisonniers pour un montant de 50 MD pour cette saison. Autre volet que le ministre juge important est la mise en place d’une campagne de sensibilisation à propos de  la bonne gestion de l’eau. En revanche, l’augmentation du prix du lait de 60 millimes à partir du mois d’avril sera compensée par l’Etat.  Il ajoute: « Nous continuons de soutenir l’exportation du lait pour l’année 2017, c’est à dire 115 millimes par litre de lait demi-écrémé et  200 millimes par litre de lait entier ».

L’heure est désormais aux solutions pour améliorer le secteur de l’agriculture, mais il va falloir trouver des technologies de pointe et adopter une stratégie commune pour le bien de tous.

Notons que l’étude menée par  le Think-tank Maghreb Economic Forum montre que l’agriculture tunisienne contribue à  hauteur de 12% du PIB. En d’autres termes, elle attire 10% des investissements. Tout comme elle emploie 16%  de la main-d’oeuvre active dans l’agriculture et la pêche et  participe à hauteur de 11% à l’exportation. Rappelons aussi que la Tunisie dispose de 4,1 millions d’hectares cultivables.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here