Le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans le viseur du CMF

financement CMF

Le Conseil du Marché Financier (CMF) lance une consultation publique sur son projet de règlement relatif aux mesures pratiques pour la répression du blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme.

Ce projet est fondé sur cinq chapitres et 30 articles. Ces chapitres se réfèrent aux mesures de vigilance à l’égard des clients, des transactions et des opérations. Les mesures requises en matière d’organisation, de contrôle interne et de formation continue (2 sessions : mesures requises en matière d’organisation et  de contrôle interne et de formation continue), et les obligations d’information à l’égard du Conseil du Marché Financier, ainsi que les sanctions.

En ce qui concerne les sanctions, sans préjudice des autres dispositions légales et réglementaires, toute personne qui enfreint ce règlement est passible des sanctions prévues à l’article 40 de la loi n° 94-117 du 14 novembre 1994 portant réorganisation du marché financier.

A noter que ces mesures pratiques seront mises en œuvre  par les intermédiaires en Bourse et les sociétés de gestion des portefeuilles de valeurs mobilières pour le compte de tiers désignés par les établissements concernés. 

Article précédentLes Marocains indignés suite à la mort d’un poissonnier
Article suivantEnergie solaire : échange d’expertises entre la Tunisie et l’Allemagne
Imen ZINE-Journaliste
Imen ZINE est Journaliste spécialisée en Economie depuis Janvier 2008. Elle occupe ce poste à L’Economiste Maghrébin depuis Mars 2012. Elle a obtenu une maîtrise en Journalisme francophone de l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI) en Juin 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here