Mohsen Marzouk n’hésite pas à dévoiler ses ambitions présidentielles

élections municipales

Mohsen Marzouk, secrétaire général du mouvement Machrou3 Tounes, était l’invité de France 24.

Evoquant la question des attaques et des contre-attaques au sein du mouvement Machrou3 Tounes, “ ce sont des accusations sans fondement. Cela dit, le fait de limoger un membre du parti, ça s’est fait autour d’un vote et non d’une décision de ma part”, a-t-il déclaré avec fermeté.

Et d’ajouter que “la démocratie interne doit régner dans tous les partis politiques, et que nos différends doivent rester à l’écart”, a-t-il souligné.

Sur le plan politique, le secrétaire général du mouvement Machrou3 a exprimé son ambition aux présidentielles. “Je reconnais que je suis pressé et je ne suis pas le seul.  Il est vrai que j’ai des ambitions car le pays ne peut  plus attendre. Nous voulons réussir le processus démocratique, mais cela passe par l’éradication du terrorisme et de la corruption ainsi que par la relance économique”, ajoute-t-il.

Comme il n’a pas manqué de constater que  le gouvernement d’union nationale avance mais lentement. Selon lui, le gouvernement ne s’est pas encore attaqué aux vrais problèmes et aux priorités fixées par l’Accord de Carthage.   “Le pays a besoin de mesures rapides pour sortir de la crise et restaurer la confiance entre les citoyens et l’Etat”.

Abordant le sujet de la Conférence internationale sur l’investissement qui aura lieu les 29 et 30 novembre, Mohsen Marzouk a indiqué que sa présence en France et sa rencontre avec les différentes personnalités françaises prouvent si besoin est le soutien de la France  – premier partenaire –  à la Tunisie dans sa transition démocratique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here