L’ISIE publie la liste des candidats au Conseil supérieur de la magistrature

Le top départ de la course au Conseil supérieur de la magistrature est lancé. L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a publié sur son site les listes finales des électeurs pour les élections du Conseil Supérieur de la Magistrature.

Ils sont 8884 candidats en lice pour être futurs membres du CSM. En tout, 251 candidats parmi lesquels figurent des chercheurs, enseignants  universitaires spécialisés dans le droit public, 272 candidats du droit privé,  qui sont autant de chercheurs et d’enseignants et  8361  avocats.

Les listes  qui n’ont pas été publiées sont celles des huissiers notaires, des juges conseillers, des juges financiers adjoints, des juges judiciaires 3 ème grade, des juges judiciaires 2 ème grade, des juges premier grade, des juges administratifs  conseillers, des juges administratifs des conseillers-adjoints, et enfin celle des experts comptables.

Cependant, la composition du Conseil supérieur de la magistrature, dont les deux tiers seront consacrés aux magistrats et l’autre tiers devrait comporter trois avocats près la Cour de cassation, deux experts judiciaires, un administrateur judiciaire, un huissier notaire, un représentant des tribunaux d’écriture et un huissier exécutif.

Même si dans une déclaration récente sur les ondes radiophoniques Chafik Sarsar, président de l’ISIE a souligné que le nombre des candidats  inscrits sur les listes électorales s’élève à 15.000 pour les futurs membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), et répartis comme suit:

  • 9000 avocats
  • 2500 magistrats
  • 1000 experts économiques
  • 1000 huissiers de justice
  • 800 à 900 professeurs  de droit

Cela dit, ces chiffres ne sont pas proportionnels par rapport au total indiqué sur le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here