Les femmes rurales sont les plus touchées par la pauvreté

Les femmes rurales sont pleines de ressources. Elles sont le pivot de la famille, elles contribuent  essentiellement à ses besoins.

Invitée sur les ondes radiophoniques, Naziha Laabidi, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance a fait un état des lieux de la situation de la femme rurale qui, selon elle,  a besoin pour rejoindre son lieu de travail d’un moyen de locomotion approprié. « C’est son plein droit », a-t-elle asséné.

A cet effet, la ministre a annoncé  la signature d’un protocole d’accord entre son ministère, l’UGTT, l’UTICA et l’Union tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP) portant sur les conditions de travail de la femme en milieu rural ainsi que l’accès à la couverture sociale, à l’occasion de la Journée internationale de la femme rurale.

Les femmes rurales sont les  plus touchées par la pauvreté, la précarité du travail informel, déclare la ministre, en poursuivant: “C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles nous avons adopté une série de mesures parmi lesquelles établir un cahier des charges, notamment dans le secteur du transport afin d’améliorer les conditions de transport des femmes rurales et ouvrières vers leur lieu de travail « , souligne-t-elle.

Faisant un rappel des accidents mortels de la route dans les zones rurales dont les trois quarts des victimes et des blessées sont des femmes,  qui ne disposent d’aucune couverture sociale, Mme Laabidi a réitéré l’urgence de renverser la donne car la femme  rurale doit pouvoir vivre dignement et se déplacer en toute sécurité.

“Le slogan de cette année, d’après elle  : “Le combat pour une vie décente à la femme rurale”.

Aujourd’hui, poursuit la ministre, les femmes rurales subviennent aux besoins de leurs familles par leur dur labeur. Elles méritent d’être épaulées par l’Etat pour migrer vers une existence digne de leur abnégation et ténacité. La ministre a réitéré la ferme intention de son ministère d’aider la femme rurale à réaliser son aspiration à une vie décente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here