Front populaire : mobilisation contre le PLF 2017

photo d'archives

Le bloc parlementaire du Front populaire essaiera d’unifier l’opposition au sein de l’ARP contre le projet de loi 2017, déclare le député du Front populaire à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Ammar Amroussiya.

Dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com, Ammar Amroussiya  a indiqué que le projet de loi de Finances 2017 s’inscrit sous une bannière provocatrice et hostile. Pour justifier sa vision du projet de loi de Finances 2017, le député de gauche a rappelé que le projet en question contient un certain nombre de mesures qui alourdissent le contribuable et l’augmentation d’un certain nombre de produits de  base à l’instar de l’électricité et les hydrocarbures, «  de pareilles mesures pourraient porter atteinte à la paix sociale », estime-t-il.

L’hostilité du projet de loi se manifestera contre le pouvoir d’achat de la classe moyenne et la classe démunie dont la situation connaît une dégradation considérable. De plus, ces mesures viendront creuser les inégalités sociales dans le pays et entraveront le développement régional.  Par ailleurs, le député a estimé que par le biais du projet de loi, la Tunisie sera soumise aux bailleurs de fonds à l’instar du FMI.

Tout en reconnaissant que l’Etat a besoin de recettes fiscales, Ammar Amroussiya a rappelé que  le contribuable ne doit pas être le bouc émissaire pour remplir les caisses de l’Etat par les recettes fiscales. «  Oui je reconnais l’existence d’une crise économique et financières grave, la question n’est pas là.  Il s’agit d’identifier les responsables de cette crise ainsi que les solutions adéquates  », avertit-il.

Notre interlocuteur  estime que le recouvrement des dettes de l’Etat, la justice fiscale et la prise de mesures urgentes contre les  barons de la contrebande sont une partie de la solution.

Sur un autre volet, le Front populaire veut se mobiliser dans les rues et tenir des manifestations pour s’opposer contre le projet de loi de Finances 2017 dans sa version actuelle.  D’ailleurs le front pupulaire a organisé une manifestation devant le Théâtre municipal de Tunis, en date du 17 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here