RFR : 90% des problèmes fonciers résolus

90% des problématiques foncières qui empêchent l’avancement du projet du Réseau Ferroviaire Rapide ont été résolus.

C’est ce qui a été annoncé par le ministre du Transport, Anis Ghedira, aujourd’hui, 12 octobre, lors d’une visite sur le terrain pour contrôler l’avancement des travaux du projet en question. De même, le ministre  a indiqué qu’il n’existe pas de problème de financement pour mener à bien le projet et que le rythme de travail s’accélère suite à la résolution d’une bonne majorité des problématiques foncières. Considéré comme le plus grand projet tunisien, le ministre a affirmé que le coût actuel du projet s’élève à 3MDT.

Le projet permettra d’assurer le transport de 600 mille personnes par jour. Son objectif est de faire du transport public la solution optimale pour les Tunisiens.

De son coté, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a affirmé que d’autres projets accompagneront le réseau ferroviaire rapide, comme l’échangeur de la sortie sud de Tunis et l’amélioration de l’infrastructure de la X20.

Pour rappel : le projet réseau ferroviaire rapide s’étendra sur 85 km et son coût est de 3,2 milliards de dinars. Il comprend cinq lignes, reliant Tunis – Borj Cédria (23 km), Tunis – Fouchana et Mhamdia (19,4 km), Tunis – La Manouba à travers Mnihla (19,2 km), Tunis – Ezzouhour via Sidi Hassine Essijoumi (13,9 km) et Tunis –  Ariana Nord (10,5 km).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here