Interdiction des sacs en plastique dans les grandes surfaces à partir du 1er mars 2017

Sacs plastiques interdiction L'Economiste Maghrébin

Un accord relatif à l’interdiction de la distribution des sacs en plastique dans les grandes surfaces, à compter du 1er mars 2017, a été signé, aujourd’hui, entre le ministère des Affaires locales et de l’Environnement et la Chambre syndicale des grandes surfaces – UTICA.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du cinquième axe du Programme du gouvernement d’union nationale, portant sur la propreté et la protection de l’environnement, ainsi que dans le cadre de l’étude technique, économique et environnementale relative à la commercialisation des sacs en plastique à utilisation unique dans les grandes surfaces.

Les résultats de cette étude ont fait ressortir la nécessité de la maîtrise de la gestion de ces sacs à utilisation unique sur le marché, dont le nombre dépasse un milliard par an, dont 315 millions distribués dans les grandes surfaces.

La même source a démontré que les clients de ces grandes surfaces ont la volonté de changer leur comportement, ainsi 72% des clients sur un total de 1400 interrogés envisagent de diminuer l’utilisation des sacs en plastique et 50% sont pour leur interdiction.

A l’issue des discussions menées entre toutes les parties prenantes, il a été conclu de mettre en place un programme d’interdiction de la distribution desdits sacs  à utilisation unique dans les grandes surfaces. Ces sacs seront remplacés par des sacs rigides, de grand volume et à utilisation multiple, qui seront disponibles dans ces espaces commerciaux à des prix raisonnables.

Ainsi, le ministère des Affaires locales et de l’Environnement et les grandes surfaces vont mener une campagne de sensibilisation visant la  protection de l’environnement et la propreté.

Dans le même sillage, le ministère va mettre en place une stratégie d’interdiction des sacs en plastique dans les autres centres, points de vente, pharmacies et autres, et ce, d’une manière volontaire et progressive, et appliquer la loi face aux contrebandiers, à travers une police environnementale.

Toutefois, un concours national de création et d’innovation sera lancé pour encourager la production des sacs en plastique à utilisation multiple, la mise à niveau du secteur et la promotion de l’artisanat.

A noter qu’un projet de loi relatif à l’interdiction des sacs en plastique a été déposé à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) depuis février 2016. Une initiative qui a été lancée par plusieurs associations et organisations dans le but d’obtenir leur bannissement mais aussi pour migrer vers une économie verte.

Ministre de l'Environnement Président Chambre grandes surfaces L'Economiste Maghrébin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here