Sonia Rejab : S. Chourabi et N. Ktari seraient encore détenus à Ajdabiya

Sonia Rejab Chourabi Ktari L'Economiste Maghrébin

Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, journalistes tunisiens, sont portés disparus en Libye  depuis le mois de septembre 2014. Deux ans plus tard, que sont-ils devenus? La confusion règne autour de cette affaire, sont-ils encore en vie? C’est ce que la mère de Nadhir, Sonia Rejab, a voulu savoir, en allant en Libye le 29 août, à la recherche de son fils.

Au siège du syndicat national des journalistes tunisiens, elle a tenu une conférence de presse, avec comme leitmotiv la volonté de connaître la vérité.

Les deux hommes auraient été capturés uniquement une seule fois et non à deux reprises, comme certains médias ont affirmé . Elle explique: « Mon fils et Sofiene ont été enlevés dans le nord-est de la Libye, à Ajdabiya précisément. » D’après Mme Rejab, ils n’ont pas été déplacés par leurs ravisseurs qui sont encore les mêmes à les détenir. Et ils n’étaient pas seuls, puisqu’il y avait avec eux un Algérien qui faisait le même travail de photographe-journaliste.

Elle poursuit avec une pointe d’émotion: « Pourquoi les autorités algériennes ont tout fait pour la libération de leur ressortissant, alors qu’il est resté quelques jours prisonnier, contrairement à nos autorités qui ne se sont pas suffisamment impliquées pour leur libération. Dans ce contexte, je demande des explications et des réponses à nos autorités. Vous savez, j’aime mon pays et je ne voudrais pas qu’un de ces jours, on entende dire que la Tunisie  n’a rien fait pour ses ressortissants. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here