Tunisie : A. Youmbaï pour un départ à la retraite à 62 ans à partir de janvier 2016

Peut-être est-ce une bonne nouvelle pour les finances publiques tunisiennes, mais l’est-elle forcément pour les futurs retraités ? Avec le recul de l’âge de départ à la retraite et l’allongement de la durée des cotisations, les récentes réformes aideront-elles vraiment les caisses sociales à enrayer leur déficit ?

En tout cas, pour le ministre des Affaires sociales, Ahmed Ammar Youmbaï, « les caisses sociales (CNRPS, CNSS et CNAM) connaissent actuellement un déficit important de plus 200 MD en 2012, il serait de l’ordre de 400 MD en 2014 et pourrait atteindre 700 MD en 2015. »

Mais le recul de l’âge de la retraite est-il la solution la plus appropriée à la conjoncture actuelle ?

À cet égard, le ministre a estimé qu’il est nécessaire de prendre des mesures urgentes dans les plus brefs délais, telles que l’augmentation de l’âge de départ à la retraite qui va ramener le déficit des régimes de retraite à 774 millions de dinars, en attendant la mise en œuvre de solutions radicales.

En effet, le ministre a proposé un recul de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans, à partir du 1er janvier 2016, une fois que le projet de loi relatif à cette réforme sera adopté par l’Assemblée des représentants du peuple.

Ammar Youmbaï a signalé que le choix devra s’effectuer deux ans avant le départ à la retraite, et qu’une fois décidé, il sera « irrévocable »; précisant que ce projet de loi prévoit également le maintien du calcul de la pension de retraite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here