CIL : la Compagnie vise 9 MD à fin 2015 et 10 MD en 2016

Le « Document de référence 2015 »,  publié le 21/08/15 (à 10:01 ) par la Compagnie internationale de leasing (CIL), prévoit pour l’année 2015 une hausse de 5,12% du niveau de ses mises en force qui devraient se situer à 210 millions de dinars et table sur une évolution moyenne de 6,10% l’an à partir de 2015 pour atteindre 225 MD en 2016, et 270 MD à l’horizon 2019.

Le résultat d’exploitation devrait croître de 11,19% en 2015 à 11,2 MD, pour suivre un TCAM de 9,09% jusqu’en 2019 où il atteindra 15,564 MD selon le Business Plan. Le résultat net croîtra quant à lui de 8,97% en moyenne pour se situer à 9 MD en 2015, puis 10 MD en 2016 pour atteindre 12,491 MD en 2019.
Au terme des trois premiers mois de 2015 et par rapport à la même période une année auparavant, la CIL a enregistré une baisse en termes de parts de marché de 81 points de base pour les approbations, de 80 points de base pour les mises en force et de 42 points de base pour l’encours financier.

Les mises en force se sont élevées à 43,5 MD au 31/03/2015 contre 44,1 MD au 31/03/2014, soit un repli de 1,16 %. Les approbations ont enregistré quant à elles une régression, passant de 65,7 MD au 31/03/2014 à 65,5 MD au 31/03/2015, soit une baisse de -0,3%.

L’encours financier a augmenté de +7,32% en passant de 332,2MD au 31/03/2014 à 346,2MD au 31 mars 2015.
Le ratio des créances classées a atteint 9,13% au 31/03/2015 contre 9,71% au 31/03/2014 et le ratio de couverture s’est établi au 31 mars 2015 à 60,39% (contre 60,84% au 31 mars 2014).

Pour les prochaines années, la CIL table sur le maintien, voire l’augmentation de la demande et sur une croissance positive du secteur du leasing grâce à la mise en place d’une nouvelle stratégie dont les objectifs tracés se résumant en :
La continuation de l’amélioration du ratio des créances douteuses et litigieuses (CDL) et du ratio de provisionnement des créances à un niveau supérieur à 70% et le maintien de la politique de prudence en termes d’octroi des crédits avec la consolidation des efforts en matière d’évaluation du risque client, d’une part.

La consolidation de la part de marché de leasing en renforçant l’équipe commerciale et en ouvrant de nouvelles agences régionales et la continuation de l’optimisation et de l’amélioration du système d’information, d’autre part.

Depuis longtemps, le leasing ou ce qu’on appelle le crédit-bail est pratiqué en tant qu’alternative du crédit à moyen terme classique destiné, entre autres, aux investissements.
Dans ce sillage, selon le responsable du document de référence, Mohamed Brigui,  président-directeur général de la Compagnie Internationale de Leasing, la CIL prévoit, pour l’année 2015, un investissement de maintien et de renouvellement de l’ordre de 960.000 dinars en matériel informatique, véhicules et équipements de bureau.

Pour le reste de la période du Business Plan (2016-2019), le management de la société prévoit un investissement annuel moyen de 275.000 dinars. Concernant les investissements en portefeuille, et afin d’optimiser son taux effectif moyen d’imposition au titre de ses bénéfices en le maintenant à un niveau moyen de 20%, la société compte procéder annuellement à des dégrèvements financiers sous forme d’investissements dans des titres en capital. À ce titre, elle prévoit de réaliser des investissements, d’une moyenne de 5.580 dinars à partir de 2015.

Les dividendes :

La CIL prévoit de distribuer un dividende de 0,750 dinar par action jusqu’en 2019.
La rentabilité prévisionnelle :
Les taux prévisionnels moyens présentés ci-dessus sont calculés sur la période allant de 2015 à 2019 en fonction des taux annuels prévus par la compagnie :
– Le taux prévisionnel moyen d’évolution des intérêts et produits assimilés de leasing sera de 8,40%
– Le taux prévisionnel moyen d’évolution des produits nets sera de 7,20%
– Le taux prévisionnel moyen d’évolution du résultat d’exploitation sera de 9,09%
– Le taux prévisionnel moyen de croissance des résultats nets sera de 8,97%

Résultats prévisionnels :

La CIL prévoit de dégager en 2015 un bénéfice net de 9 millions de dinars contre 8,128 millions de dinars en 2014, soit une hausse de 10,7%.
Au terme de l’exercice 2019, la compagnie compte réaliser un bénéfice de 12,491 millions de dinars, soit une croissance de 38,8% par rapport à 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here