Tunisie : H. Hammami menace de poursuites R. Masmoudi

Comment les partis politiques sont-ils financés ? Par qui ? Un sujet qui  s’invite à toutes les discussions de la classe politique, neuf mois après les élections législatives et présidentielle.

A ce propos, le ton est monté entre Radhouane Masmoudi, président du Centre d’étude sur l’Islam et la démocratie, et Hamma Hammami, porte-parole du Front populaire et ancien candidat à l’élection présidentielle, sur la nature du financement de sa campagne électorale.

Pour rappel des faits, le président du Centre d’étude a posté sur sa page facebook que le candidat du Front populaire aurait reçu 4.6 millions de dinars d’une partie étrangère pour le financement de sa campagne.  Information démentie par Hamma Hammami qui s’est engagé à poursuivre en justice l’auteur de cette calomnie.

D’après le communiqué du bureau d’information du Front populaire, les documents concernant le financement ont été transmis à la Cour des Comptes, mentionnant également que c’est à la Cour de dévoiler l’identité du candidat qui aurait reçu un financement illégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here