La Cour des Comptes épingle les financements étrangers d’un candidat à la présidentielle 2014

La Cour des Comptes vient de révéler, dans son rapport sur le contrôle du financement de la campagne électorale présidentielle 2014 publié hier, qu’une association présidée par un des candidats à la présidentielle 2014 a reçu plus de 700 mille dinars pour le financement de sa campagne.

Outre les dépenses de l’organisation de manifestations et la location de voitures, cette association a versé 10 mille dinars à une entreprise spécialisée dans la production audiovisuelle, 78 mille dinars à une entreprise de consulting et de promotion et 7 mille dinars à une société de communication.

Le même rapport de la Cour des Comptes a démontré que ladite association a reçu, également, des financements de l’ordre de un million de dinars de deux pays, à travers une ambassade étrangère et une agence de coopération internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here