UTICA – Ministère de l’Enseignement supérieur : la tension monte…

Dans un communiqué rendu public, hier 16 août, l’UTICA a regretté la proposition du ministère d’imposer aux universités privées le statut d’entreprises à but non lucratif. D’après la centrale patronale, une pareille décision engendrera la faillite des établissements, le licenciement de près de 500 enseignants universitaires, de milliers d’employés et le renvoi de 30 mille étudiants dont cinq mille étrangers.

Dans le même contexte, l’UTICA a rejeté catégoriquement toutes les motivations invoquées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et a indiqué que ces accusations sont infondées (non respect des normes relatives aux équipements et dégradation de la qualité de la formation universitaire et autres).

Il est à noter que la position de l’UTICA intervient sur fond du rapport publié par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique mentionnant plusieurs critiques à l’égard de l’enseignement privé.

En effet, la crise entre les établissements universitaires et le ministère avait déjà commencé suite à la publication du décret 32 en juin 2015 sur l’enseignement de l’ingénierie et le paramédical dans les universités privées. Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here