Un faux « Grand Chelem » !

En dépit de la symbolique constitutionnelle qu’il incarne et contre toute attente, le grand patron de l’exécutif, du moins en vertu de la constitution,  a opté pour mener le « Grand Chelem » hors des murs, au siège d’un parti politique de gros calibre …

Certes, c’est avec un fort émoi et amertume que le bâtisseur du palais de la Kasbah visionne, d’en haut, cette « porte à porte » hors du commun, qualifiée, de bavure de gouvernance par les uns et de déni de la symbolique du pouvoir par d’autres…

Peu importe les qualificatifs, peu importe aussi le parti politique convoité et l’arrière plan de cette escapade -s’agissant d’une cérémonie de rebâpteme ou un appel SOS par Smartphone de dernière minute-, l’essentiel, c’est que, encore une fois de plus, le syndrome de maladresse politico-politique triomphe dans ce pays!

Recette de tous les jours :

  • SVP ne touchez pas aux symboles temporels et spatiaux, grâce à eux, nous sommes encore sur le ring …
  • Un temple sans rite, n’est pas un temple !

Bon remue-méninges !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here