LFC: La déception du FTDES

La Loi de finances complémentaire a été le sujet de réflexion du Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES), lors d’une conférence de presse organisée le 6 août.

Abdejalil Bedoui, économiste et membre du FTDES a déclaré qu’ “Il s’agit d’une grande déception concernant le projet de Loi de Finances complémentaire qui vient d’être adopté tard dans la soirée du mercredi“.

Il a fait remarquer également que cette loi ne reflète pas les attentes des Tunisiens, précisant : “ Le gouvernement n’a pas revu à la hausse ses prévisions de croissance bien au contraire, on remarque une faible diminution du taux de croissance de 3 à 1% qui figure déjà dans la loi de finances initiale”. “Aucun effort n’a été déployé à ce niveau, encore moins de proposer une stratégie claire et réformiste qui soit capable de relancer la croissance économique du pays”, a-t-il commenté.

Par ailleurs, il a fait allusion à la politique d’austérité (politique de rigueur), vers laquelle le gouvernement est en train de basculer. Cette situation ne comprend aucune  évaluation critique des échecs des précédents gouvernements.  Quant aux dépenses publiques, qui au départ s’élevaient à 29 millions de dinars, ils  connaissent aujourd’hui une baisse dans le budget de développement de 536 millions de dinars, soit  un total 27.900 millions de dinars.

Seuls le secteur touristique, l’artisanat et les sociétés totalement exportatrices ont été pris en compte, laissant de côté le secteur agricole qui représente 12 % du PIB contre 7 %pour le tourisme.

En conclusion, M Bedoui a déclaré que ce projet de loi n’a pas pris en compte la classe sociale moyenne et les catégories nécessiteuses mises à l’écart de toutes réformes proposées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here