Tunisie – S.Dilou : « Marzouki était opposé à l’extradition de Baghdadi Mahmoudi »

Réagissant à la condamnation à la peine capitale de Baghdadi Mahmoudi, le leader au sein du mouvement Ennahdha et député à l’ARP, Samir Dilou,  a affirmé que la décision de remettre l’ancien chef du gouvernement libyen aux autorités libyennes, n’avait pas été prise par le gouvernement de la Troika, tout en rappelant  que l’ancien président de la République, Moncef Marzouki,  était opposé à  l’extradition de Baghdadi Mahmoudi.

Par ailleurs, l’avocat de Baghdadi Mahmoudi, Mabrouk Kerchid a déclaré, suite à la prononciation de la peine de mort à l’encontre de son client, qu’il allait intenter des poursuites judiciaires à l’encontre de toutes les personnes qui sont impliquées dans l’extradition de l’ancien Premier ministre libyen, qui a eu lieu à la fin de l’année 2012.

Rappelons dans ce contexte que la Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LTDH) a dénoncé les sentences prononcées contre certains membres de l’ancien régime libyen, parmi eux, l’ancien chef de gouvernement Baghdadi Mahmoudi.

Dans un communiqué publié hier mardi, la LTDH a appelé le Gouvernement tunisien  à assumer sa responsabilité et exigé des autorités libyennes de ne pas appliquer ce jugement et réexaminer le procès.

La Ligue a renouvelé son refus de l’extradition de  Baghdadi Mahmoudi, tenant pour responsable le gouvernement tunisien des résultats catastrophiques  de la violation des accords d’extradition entre la Libye et la Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here