« Investir dans les régions intérieures »

Crédit photo : Radio Tataouine

Le déséquilibre structurel entre les régions du littoral et les régions intérieures et la disparité territoriale entre les délégations ont été parmi les grandes révélations de la révolution de Janvier 2011.

Aujourd’hui, l’absence de climat et de cadre incitatifs à l’investissement, l’absence des infrastructures nécessaires et les protestations sociales retardent le développement régional et les créations d’emplois et ne font qu’empirer le désespoir des jeunes en quête de travail et des familles qui vivent dans la pauvreté et qui ne peuvent plus aider leurs enfants ayant atteint l’âge adulte toujours au chômage.

Aujourd’hui, en effet, l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) se mobilise afin de s’impliquer davantage pour aider ces régions qui disposent souvent d’un potentiel de développement inexploité afin de booster la création d’emplois notamment pour les jeunes diplômés.

À cet effet, dans son allocution à l’ouverture du congrès ordinaire de l’Union régionale du travail à Tataouine, mardi 28 juillet 2015, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Hassine Abassi, a appelé les hommes d’affaires tunisiens à investir à l’intérieur du pays afin d’impulser les efforts de développement dans ces régions.

«L’UGTT est consciente de la situation difficile que traverse le pays en raison de la guerre déclarée contre le terrorisme, mais l’organisation syndicale demeure toujours attachée à la protection et au renforcement des droits sociaux-économiques des Tunisiens », a-t-il insisté, soulignant que l’UGTT est une organisation entièrement indépendante et qu’aucune force n’arrivera à limiter son rôle ou à intervenir dans ses orientations.

Le secrétaire général de la centrale a exprimé l’espoir de voir les acquis des travailleurs se renforcer à travers l’institutionnalisation du dialogue social, afin, a-t-il dit, de promouvoir les conditions professionnelles des travailleurs en Tunisie pour leur permettre de bénéficier des mêmes avantages accordés à leurs homologues à travers les nombreux pays qui « récoltent les fruits de l’évolution de la situation mondiale du travail »

Dans le même sillage, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, chargé de la fonction publique, Hfayedh Hfayedh a encore invité le gouvernement à respecter les résultats des négociations sur les majorations salariales dans le secteur de la fonction publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here