Les souscriptions démarreront le 03 août

Après avoir annoncé son accord pour l’augmentation de capital de la Société Tunisienne de Banque (STB) et l’adoption par  l’ARP de sa recapitalisation, le Conseil du marché financier (CMF) a annoncé  que la souscription à l’augmentation de capital de la banque démarrera le 03 août 2015 et se poursuivra jusqu’au 1er septembre 2015 inclus . Il s’agit de la souscritption aux 130 515 000 actions nouvelles émises en numéraire et réservée, en priorité, aux anciens actionnaires détenteurs des actions composant le capital social actuel et aux cessionnaires de droits de souscription en Bourse, tant à titre irréductible que réductible à raison de (21) actions nouvelles pour quatre (4) actions anciennes.

Notons que l’opération consiste à augmenter le capital social de la STB d’un montant de 652 575 000 DT pour le porter de 124 300 000 DT à 776 875 000 DT, et ce, par l’émission de 130 515 000 nouvelles actions au prix de 5,800 dinars l’une soit 5 dinars de nominal et 800 millimes de prime d’émission. Ces actions seront souscrites selon la parité de 21 actions nouvelles pour quatre 4 actions anciennes à libérer intégralement à la souscription.

Caractéristiques de l’émission :

  • Montant de l’émission: Le capital social sera augmenté de 652 575 000 DT par souscription en numéraire.
  • Nombre d’actions nouvelles à souscrire : 130 515 000 actions
  • Valeur nominale des actions : 5 DT
  • Prime d’émission de l’action : 0,800 dinars • Forme des actions à émettre : Nominative
  • Catégorie – Ordinaire Prix d’émission : Les actions nouvelles à souscrire en numéraire seront émises à un prix d’émission de 5,800 dinars l’action, soit 5 dinars de nominal et 0,800 dinar de prime d’émission.

Pour rappel, en 2014 (9 premier mois), la STB a pu maintenir sa première place en termes des encours des crédits avec un encours total de 7 446 millions de dinars. En 20113, 28% de ses créances, soit 2 368 millions de dinars sont classées. Toutefois, la performance du titre STB à la Bourse de Tunis a connu en 2014 une baisse de 4,2%, bien en dessous de la performance de tout le secteur bancaire qui a atteint, pour l’année dernière, une amélioration de 17%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here