L’Algérie donne à la Tunisie les noms de 13 hommes d’affaires accusés de soutenir le terrorisme

vandalisme

L’objectif affiché par la diplomatie tuniso-algérienne de part et d’autre de la frontière est clair : la coopération sécuritaire et militaire entre les deux pays pour faire face à la menace terroriste qui pèse sur la région.

Dans ce cadre de coordination de la sécurité entre les deux pays, le journal algérien « Al Chourouk » a rapporté, dimanche 26 juillet 2015, citant des sources algériennes dignes de foi, que les autorités tunisiennes avaient reçu de leurs homologues algériennes une liste de noms de 13 hommes d’affaires soupçonnés de soutenir directement ou indirectement le terrorisme.

Les mêmes sources ont ajouté que les noms de ces hommes d’affaires ont été révélés lors des enquêtes menées par des unités spécialisées dans la lutte contre le terrorisme sur la base des aveux des terroristes arrêtés.

Selon « Al Chourouk », les suspects soupçonnés de financer et de soutenir des « extrémistes religieux et djihadistes », et dénoncés lors des enquêtes menées  avec un certain nombre de détenus pour terrorisme, résident dans les régions frontalières adjacentes au territoire algérien.

Article précédentLe comité de défense du martyr Mohamed Brahmi envisage l’internationalisation du dossier
Article suivantM. Marzouk : “La loi contre le terrorisme et le blanchiment d’argent est pire que le terrorisme”
Avatar photo
Journalist with extensive experience in one of Tunisia's key industries : olive oil. He has a particular interest in youth unemployment and understanding how to interpret and report on employment statistics and other economic indicators.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here