Arrestation de 16 contrebandiers à la frontière tuniso-libyenne

Un échange de tirs a eu lieu hier, mardi 21 juillet 2015, entre une unité de l’Armée nationale et un groupe de contrebandiers, à Tataouine près de la frontière tuniso-libyenne. Une information a été véhiculée par certains médias, faisant état d’échange de tirs entre l’Armée tunisienne et les forces armées libyennes.

Interpellé, le porte-parole officiel du ministère de la Défense, le lieutenant-colonel Belhassen Oueslati a démenti cette information, la qualifiant d’une pure rumeur, sans toutefois nier que des échanges de coups de feu ont bien eu lieu entre une patrouille de l’Armée nationale et un groupe armé libyen transportant des produits de contrebande.

«Les contrebandiers libyens étaient les premiers à tirer sur nos soldats avant que ceux-ci ne ripostent immédiatement. 16 contrebandiers tunisiens et libyens ont été arrêtés et 9 véhicules dont un camion-citerne saisis à proximité de la frontière avec la Libye avec d’importantes quantités de carburant destinées à la contrebande», a expliqué Belhassen Oueslati, qui n’a pas fait état de pertes ni de blessés dans les rangs de notre armée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here