Tunisie – Attachés judiciaires : I Watch demande l’annulation du concours

Contacté par leconomistemaghrebin.com, Youssef Belgacem, chargé de projet au sein de l’organisation I Watch, a indiqué que lors de la surveillance du concours des attachés judiciaires par l’équipe d’I Watch, un certain nombre de dépassements et d’infractions ont été constatés.

Dans le même contexte, le responsable a indiqué que c’est la deuxième expérience pour I Watch dans le domaine de la surveillance des concours de la fonction publique, la première étant celle du CAPES. Et de souligner que la participation de son organisation à la surveillance du concours était à l’initiative de Khaled Ayari, chargé de l’organisation du concours.

Parmi les infractions commises, notre interlocuteur a révélé que les copies d’examen ne garantissent pas l’anonymat des candidats lors de la correction. S’ajoutent à cela plusieurs infractions commises lors du jour des examens (nonchalance des surveillants face à des opérations de fraude, utilisation des téléphones portables durant l’examen et autres…) De même, il a souligné le fait que le ministère n’a pas utilisé des moyens technologiques pour brouiller les téléphones portables.

Par ailleurs, Youssef Belgacem a estimé qu’il aurait été préférable que le concours se fasse dans plusieurs régions afin d’assurer le principe d’égalité des chances, surtout que plusieurs candidats proviennent de plusieurs régions du sud et du nord et que le concours se déroule sur quatre jours.

Notre interlocuteur a indiqué qu’un rapport sur toutes les infractions est en cours d’élaboration, pour être présenté au ministère de la Justice : « Si le ministère n’annule pas le concours, nous allons déposer un recours en annulation auprès du Tribunal administratif, étant donné le nombre d’infractions retenues et le non-respect du principe d’égalité des chances », conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here