ODC – Ramadan 2015 :  » Peut mieux faire  »

prix ramadan

Pour Slim Saâdallah, le président de l’Organisation de défense du consommateur (ODC), Ramadan 2015 a connu moins de problèmes et de soucis concernant les prix, les infractions et la disponibilité de l’offre des produits alimentaire par rapport à Ramadan 2014.

Faisant le bilan de ramadan 2015 pour leconomistemaghrebin.com, Slim Saâdallah a indiqué que pendant les premiers dix jours, aucune  pénurie en ce qui concerne les produits alimentaires : « la disponibilité des produits alimentaires a dépassé les prévisions et le ministère du Commerce a approvisionné les marchés  en quantités suffisantes », dit-il.  D’après notre interlocuteur, ce constat a été confirmé par les bureaux de l’organisation dans tous les gouvernorats.

Pour ce qui est des prix des légumes et des fruits, Slim Saâdallah a indiqué que les prix ont connu une baisse remarquable par rapport à Ramadan 2014. A cet égard, il a rappelé que le kilogramme de dattes avait atteint les 12 et 13 dinars pendant Ramadan 2014 alors que son prix actuel ne dépasse pas les 5 et 8 dinars. Ce résultat est dû, d’après lui,  à la disponibilité de l’offre et à la lutte contre la contrebande des produits alimentaire vers la Libye.

Slim Saâdallah a indiqué que l’organisation a détecté des jeux pour enfants dans les marchés parallèles non conforme aux normes et qui représentent un danger pour les enfants notamment les feux d’artifice : «  Nous allons coopérer avec le ministère de l’Intérieur pour les bannir », dit-il. Pour les derniers dix jours de Ramadan, notre interlocuteur avance que le bureau de l’organisation a reçu un grand nombre de plaintes dont  l’objet est la vente conditionnée dans les cafés.

Cependant notre interlocuteur a regretté «  les prix excessifs » des gâteaux de l’Aïd par rapport à l’année dernière : « Cela est dû à l’augmentation du prix des  fruits secs qu’on importe en devises et l’existence de lobbys des fruits secs qui gèrent ce secteur à leur guise. Donc nous conseillons aux Tunisiens de ne pas acheter les gâteaux de l’ Aïd et de les préparer chez eux ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here