Tunisie-éducation : les universités russes ouvrent leurs portes aux bacheliers tunisiens

À l’occasion du Salon spécialisé de la formation « Etudier en Russie-2015 », qui se tient actuellement pendant deux jours les 9 et 10 juillet,  au Centre russe de la science et de la culture auprès de l’Ambassade de Russie en Tunisie, Avbakar Noutsalov, Directeur général du Groupe des universités de l’Etat russe (RACUS), s’est exprimé sur les conditions des études en Russie, dans une déclaration accordée à leconomistremaghrebin.com.

Expliquant les objectifs de l’événement, Avbakar Noutsalov a indiqué que l’objectif principal  est de faire connaître l’enseignement supérieur russe qui a une longue histoire et d’inviter les étudiants tunisiens à entamer leurs études supérieures en Russie dans l’une des 500 spécialités existantes.

A cet égard, le directeur général a indiqué que les études en Russie sont possibles en langue russe, en langue française et en langue anglaise. Actuellement plus de 250 mille étudiants étrangers originaires de différents pays poursuivent leurs études dans les universités, russes a-t-il affirmé.

Racus TunisieRépondant à notre question sur les raisons du succès de l’enseignement universitaire russe auprès des étudiants étrangers, le directeur général a indiqué que la première chose qui attire les étudiants étrangers pour faire des études en Russie c’est la haute qualité de l’enseignement supérieur, les frais de scolarité qui sont accessibles et le troisième paramètre c’est la garantie d’une place dans les foyers.

« De même, les dépenses quotidiennes ne sont pas élevées », fait-il remarquer. Et de rappeler que toutes les universités bénéficient du soutien de l’Etat. « Une bonne majorité des universités russes délivrent un diplôme reconnu internationalement  appelé  le « supplément européen » qui  permet à l’étudiant de poursuive ses études, s’il le désire, en Europe ou bien il ouvre la voie à une carrière dans les pays européens « , soutient-il.

À notre question sur les candidatures des bacheliers tunisiens, Avbakar Noutsalov a déclaré que les étudiants tunisiens peuvent faire leurs études en médecine générale, médecine dentaire et pharmacie. A cet égard, il a indiqué l’augmentation du nombre de demandes pour ces spécialités de 20% par rapport à l’année dernière, ce qui s’explique par la chute du taux du rouble russe. Interpellé sur l’équivalence des diplômes, le directeur, rassurant, a affirmé l’inexistence de problèmes liés à l’équivalence des diplômes russes en Tunisie. Cependant, il a indiqué que ce problème existait pendant les années 90 et il concernait les universités privées. Pour ce qui est des perspectives des étudiants tunisiens en Russie, après l’obtention du diplôme, M. Noutsalov a indiqué que dans la plupart des cas, ces étudiants se marient et s’installent en Russie tout en se lançant dans le domaine touristique. « Nous invitons les étudiants tunisiens à entamer leurs études universitaires en Russie où toutes les conditions nécessaires sont disponibles. Le dernier délai pour la candidature a été fixé  à la première semaine du mois de septembre », conclut-il.

Notons que RACUS a un bureau permanant au siège du Centre russe de la science et de la culture sis à l’avenue de la liberté où tous les renseignements sont disponibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here