Tunisie – Habib Essid : «L’état d’urgence ne compromet nullement les libertés»

Lors d’une interview accordée à Mosaïque fm, Al Hiwar Ettounssi et Al Wataniya 1, le chef du gouvernement, Habib Essid, a soutenu que la déclaration de l’état d’urgence était nécessaire, vu les menaces terroristes qui planent sur le pays. « Cette mesure donnera aux différents corps sécuritaires plus de moyens pour combattre le terrorisme ».

La déclaration de l’état d’urgence, a-t-il ajouté, était parmi les options étudiées par le Conseil national de sécurité. « Cette décision a été prise après des consultations avec les partis politiques et les organisations nationales ».

Habib Essid  a affirmé que le gouvernement tient compte des inquiétudes des partis politiques qui craignent une régression en matière de libertés, en soulignant que l’état d’urgence ne compromet pas ces libertés. « La Tunisie d’aujourd’hui n’est pas la Tunisie d’hier et l’Etat doit scrupuleusement se conformer à la loi ».

Interrogé sur la participation des enquêteurs britanniques à l’enquête ouverte sur l’attentat de Sousse, le chef du gouvernement a indiqué qu’elle est due au grand nombre de victimes britanniques. « Les autorités britanniques ont la certitude d’être ciblées par cet odieux attentat ».

« La Tunisie s’engage à appliquer la loi et ne compte pas livrer ses enfants à la Grande Bretagne dans le cadre de cette enquête. Ce pays ami va seulement aider la Tunisie à connaitre la vérité », a t-il conclu.

Article précédentBochra Saïdi porte plainte contre Ghazi Ayedi
Article suivantTunisie – Inflation : baisse de 0,3% en juin 2015
Bechir Lakani
Diplômé de la Sorbonne en Linguistique comparée, passionné par le sport, la lecture, la musique et l'art, Béchir Lakani collabore avec le site L’Économiste Maghrébin depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here