Marrakech : cinq jeunes non-jeûneurs devant la justice

Cinq  jeunes Marocains comparaîtront ce mercredi devant la justice et encourent une peine allant de un à six mois de prison, pour ne pas avoir respecté le rite du jeûne pendant le mois de Ramadan.

Selon la déclaration d’une organisation de défense des droits de l’Homme, les cinq jeunes individus auraient été arrêtés dans la ville touristique de Marrakech.

De son côté, le  président de l’association marocaine des droits de l’Homme à Marrakech, Omar Arib, a déclaré à l’agence de presse AFP que « les jeunes accompagnaient un de leurs amis à l’aéroport de Marrakech. Et il semble que la chaleur les ait poussés à boire du jus de fruit en public, à côté de vendeurs de la place Jemaa el-Fna… La température s’élevait à près de 48 degrés quand ils ont été arrêtés lundi » à Marrakech, principale destination touristique au Maroc.

Selon Omar Arib, le geste des cinq jeunes a attiré l’attention des vendeurs de la place qui ont alerté la police.

Rappelons que le code pénal marocain précise: « Celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de un à six mois d’emprisonnement et d’une amende de 12 à 120 dirhams ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here