Tunisie : Quoi de neuf ?

La commission de la législation générale au sein de l’ARP a terminé, hier 2 juillet, l’examen des articles … relatifs à …  la loi organique N°22/2015 relative à la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent.

Les députés du peuple ont appelé à la création d’une cellule pour le soutien psychologique des victimes du terrorisme et de leurs familles, afin de pouvoir les réintégrer dans la société.

Par ailleurs, les députés ont évoqué la possibilité de payer l’indemnisation pour les victimes en cas d’insolvabilité du coupable.

Les articles, qui ont été examinés, sont relatifs aux moyens de protection et d’assistance des victimes du terrorisme ainsi que leurs familles, aux crimes de terrorisme commis hors du territoire tunisien, à l’extradition des criminels et aux sanctions.

Les députés ont souligné l’importance du rôle des médias dans la lutte antiterroriste, notamment en ce qui concerne la fuite d’informations sur les organisations terroristes.

Par ailleurs, les députés ont souligné l’importance de la mise en place de moyens  de protection des inspecteurs et d’un dispositif réprimant tous ceux qui mettent leurs vies en danger.

La discussion a porté, également,  sur l’article 78 du chapitre 9 relatif aux crimes terroristes commis hors du territoire tunisien, crimes pris en charge par le Tribunal de première instance de Tunis par le biais des juges appartenant au Pôle judiciaire de la lutte antiterroriste.

Enfin, la commission a décidé de tenir des séances d’audition des ministères de la Défense, de l’Intérieur, de la Justice et de la commission de  lutte antiterroriste au sein du ministère des Affaires étrangères, à partir de la semaine prochaine, le temps que la commission des Finances termine l’examen du chapitre relatif au blanchiment d’argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here