Attaque de Sousse : aucun suspect n’a été traduit en justice

« Aucun suspect n’a été traduit en justice », a déclaré le Procureur de la République adjoint du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Selliti, lors d’un point de presse tenu aujourd’hui, sur l’avancement de l’enquête quant à l’attaque terroriste de Sousse. Et d’ajouter qu’il faut avoir confiance en la justice tunisienne, parce qu’elle est en train de faire un travail énorme dans l’avancement de l’affaire.

Lors de la conférence, M. Selliti a lancé un appel aux Tunisiens citoyens ainsi qu’aux médias, à coopérer avec les autorités afin de faire avancer l’enquête, précisant :  » Nous sommes coopératifs, simplement la nature du dossier exige la confidentialité. C’est pourquoi, nous devons faire attention aux révélations que nous faisons, afin que les terroristes ne s’en servent pas à leur profit « . L’appel concerne également les citoyens, disposant d’informations utiles aux fins de l’enquête.

Concernant les premiers indices de l’affaire, le Procureur adjoint estime qu’aucun détail ne peut être communiqué compte tenu de la gravité de l’affaire.

Sofiene Selliti a noté que le médecin légiste en charge de l’autopsie n’a pas à dévoiler la nature de l’arme, encore moins les balles retrouvées dans les corps des victimes, et que tout ceci peut nuire à l’enquête en cours. Seul le juge d’instruction a la responsabilité de dévoiler les détails de l’enquête, a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here