Tunisie : On scrute craintivement le ciel !

eau

Suite aux  pluies torrentielles qui se sont abattues ces derniers jours, particulièrement sur le gouvernement de Jendouba, l’Oued Mejerda  a légèrement débordé de son lit et inondé des maisons à Boussalem. Des familles ont dû être évacuées vers des centres d’accueil.  Le  courant électrique a été coupé par précaution ainsi que l’eau potable suite à l’endommagement des canalisations.  Les commerces sont fermés et certaines  familles n’ont pas accès aux produits de base.

Pour les unités de lutte contre les catastrophes  – qui continuent de suivre de près l’évolution de la montée du niveau des eaux de l’Oued Medjerda, qui a frôlé, jeudi, neuf mètres de hauteur – la situation reste préoccupante car on craint que de nouvelles  précipitations ne gonflent davantage le lit du fleuve avec un risque de débordement. D’autant que  l’Institut national de la météorologie a annoncé un temps nuageux avec pluies abondantes et temporairement orageuses sur la plupart des régions, ce samedi 28 février 2015.

Toujours selon la météo, les précipitations seront localement importantes avec des quantités de pluie dépassant 40 millimètres et des chutes de grêle. Des vents forts, dépassant les 80 km/h, souffleront lors de l’apparition de nuages orageux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here