Tunis : visite dans trois quartiers aménagés

1400 quartiers, d’environ 700 mille logements et occupés par plus de 3,5 millions d’habitants, ont été identifiés comme ayant besoin de réhabilitation, dans une étude réalisée au cours des dernières décennies, et ce, dans le cadre du Programme de réhabilitation et d’intégration des quartiers d’habitation. Dans le cadre de ce même programme, les quartiers Saida, Ennacim et Erriadh de la délégation de Oued Ellil du gouvernorat de La Manouba ont été aménagés.

habitat-l-economiste-maghrebin Lors d’une visite effectuée par le ministre de l’Habitat et de l’Equipement, Mohamed Salah Arfaoui  de ces trois quartiers, les journalistes ont pu découvrir les améliorations qui y ont été apportées.

Le programme de réhabilitation et d’intégration des quartiers d’habitation est financé par 175 MD de l’Etat tunisien soit 40% du coût du programme et 260 MD soit environ 60% du coût du programme dépendent de l’AFD. Quant au financement extérieur du programme 120 MD dont 60 MD sous forme de don de l’Union européenne.

Ce projet comporte trois tranches réparties sur quatre années comme suit :

– La première tranche concerne 38 quartiers de 48.000 logements et 256.000 habitants avec un coût global de 139 MD.

– La deuxième tranche (2013/2015) concerne 35.000 logements et 175.000 habitants, pour un coût global prévisionnel de 115 MD. Et la troisième tranche (2014/2016) concerne 46 quartiers d’environ 49.000 logements et 255.000 habitants, pour un coût de 160 MD.

– Quant au projet de réaménagement des quartiers précités, il couvrira 65 hectares et bénéficiera à 14.500 mille habitants et 3500 logements, pour un coût global de 7250 MD.

En quoi consistent les améliorations ?  Au niveau de l’infrastructure, 5100 MD ont été alloués pour les voiries (16.500 ml), éclairage public (280 pts) et assainissement des eaux usées (7600 ml). Pour ce qui est de l’amélioration de l’habitat 150MD ont été alloués pour l’amélioration de 40 foyers.

Notons que le projet a pris en considération l’équipement socio-collectif. A ce titre, trois projets ont été préparés d’un montant de 900MD. Il s’agit d’une salle de sport individuel, un terrain pour le quartier et un centre culturel et d’animation pour les jeunes.

M. Michael Köler, directeur chargé du Voisinage Sud et des négociations d’élargissement au sein de la Commission européenne, a déclaré lors de cette visite que le projet en question est un projet emblématique, « car on touche directement aux besoins de la population ». Et de considérer qu’il existe une nette amélioration dans la vie de la population qui vit dans les quartiers concernés grâce à l’aménagement. « C’est dans cet esprit-là que nous voulons coopérer avec les autorités tunisiennes. Il faut qu’il y ait des projets avec effet immédiat, afin de créer de l’espoir pour la population », dit-il.   

2 Commentaires

  1. toujours de la réhabilitation, avec tout cet argent l’etat devrait plutot creer de nouveaux logements de nouveaux commerces des nouvelles structures pour ameliorer les conditions de vie des transports des camions poubelles etc……………………
    Aider les jeunes les pauvres avec des logements décent
    cet argent finira eparpiller gaspiller pour au final rebelotte dans 3 ans on connait bien…

    MAIS AVANT TOUT L ETAT DEVRAIT VIRER TOUT CES MAIRES QUI NE SERVENT A RIEN ET QUI N’ONT AUCUNE IDEE

  2. Eu…. Enis, un maire c’est pas un fonctionaire c’est un élue qui ne peut être viré que par les citoyens et seulement après la fin de son mandat.on dit que les tunisiens doivent aprendre la démocratie mais si on doit même leur aprendre les bases on est pas sortie de l’auberge,..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here