Drones survolant Paris : des journalistes d’Al-Jazira impliqués

Drones Sfax L'Economiste Maghrébin

Trois journalistes de la chaîne de télévision Al-Jazira ont été mis en garde à vue, hier, à Paris, après avoir fait voler un drone dans le bois de Boulogne.

Rappelons qu’en deux nuits de suite, plusieurs drones ont mystérieusement survolé la capitale française, donnant lieu à l’ouverture d’une enquête par le Parquet de Paris.

Trois journalistes du service international d’Al-Jazira ont été interpellés hier dans l’après-midi. « Le premier pilotait le drone , le deuxième filmait, le troisième regardait », a ajouté une source policière.

A noter que dans la nuit de lundi à mardi, cinq drones avaient déjà été repérés survolant des sites sensibles de la capitale, dont l’ambassade des Etats-Unis et les parages de l’Elysée. Des vols de drones similaires ont eu lieu la nuit suivante. Les survols de drones sans autorisation sont interdits à Paris et dans toutes les agglomérations hexagonales.

En effet, à Paris, comme dans toutes les agglomérations françaises, l’accès à l‘espace aérien est interdit aux drones . Il est également interdit de faire voler un drone de nuit, même en dehors des agglomérations. Toute personne contrevenant à ces règles d’usage risque jusqu’à un an de prison et 75 000 euros d’amende.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here