Tunis – L. Zitoun : «Le discours politique de certains responsables manque de maturité»

Lotfi Zitoun
Lotfi Zitoun démissionne de son poste de conseiller

Le ministre des Affaires étrangères et secrétaire général de  Nidaa Tounes, Taieb Baccouche, aurait déclaré en marge d’une réunion tenue à Sousse, qu’en cas de victoire d’Ennahdha aux élections municipales, l’Assemblée des représentant du peuple ( ARP ) serait dissoute. Une information qui a été par la suite catégoriquement démentie en raison d’une «déformation d’un dialogue interne ayant eu lieu avec les cadres de Nidaa Tounes, lors d’une réunion à huis clos à Sousse ».

Réagissant à cette information, Lotfi Zitoun , un dirigeant au sein d’Ennahdha, jugé proche de Rached Ghannouchi, a estimé que  les propos de M. Baccouche «rappellent le discours agressif à l’encontre de l’expérience du gouvernement précédent». M. Zitoun a, d’autre part, déploré que l’élite politique «n’ait pu dépasser  l’esprit partisan, notamment quand de tels propos émanent d’un responsable politique, qui occupe, de surcroît, la fonction de ministre des Affaires étrangères.»

Et d’enfoncer le clou : «C’est une mentalité d’exclusion qui est encore répandue chez plusieurs membres de l’élite des deux partis et qui entrave la réalisation des objectifs politiques», a-t-il martelé.

Mettant les deux partis majoritaires dos à dos, Lotfi Zitoun estime que le discours politique des dirigeants de Nidaa Tounes et d’Ennahdha « n’a toujours pas atteint un degré de maturité digne de notre pays ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here