Marche contre le terrorisme : Adel Elmi hué par des manifestants

SAM_0204 (1)Un seul mot a résonné un 14 janvier 2011, un “Dégage”, qui est resté dans toutes les mémoires aussi bien en Tunisie, que dans  d’autres pays qui ont également connu le même « le  printemps arabe ».

Hier, samedi 21 février, lors de la marche pacifique sous le thème “Non au terrorisme”,  organisée par le parti Nidaa Tounes,  puis rejoint par le mouvement Ennahdha, la présence de certains dirigeants de Nidaa Tounes tels que Hafedh Caied Essbsi, Khaled Chouket, Ridha Belhadj et autres a été remarquée alors que la participation des membres d’Ennahdha était fort discrète puisque seul Abdelkrim Harouni était présent.

Autre personne remarquée lors de cette manifestation celle d’un prédicateur fort connu Adel Elmi, plus connu de vouloir faire le buzz  là où il passe mais dés son arrivée il a été rapidement reconnu et hué par les manifestants, aux cris d’un “Dégage” l’obligeant à se retirer.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here