Marche pacifique :« Non au terrorisme »

Sous le slogan “Non au terrorisme”, les Tunisiens  se sont réunis au cours de cette journée pour manifester contre le terrorisme. La marche pacifique a rassemblée , les forces de l’ordre, les représentants de quelques partis politiques ainsi que de la société civile. Ils étaient main dans la main pour participer à cette manifestation qui a démarré peu après 10 h du matin place d’Ibn Khaldoun en direction du ministère de l’Intérieur.

Une grande émotion était partagée  par les manifestants venus exprimer leur indignation face à la montée du terrorisme. Rencontrée lors de cette marche, une citoyenne N.B.Y a tenu à faire passer le message suivant :”Nous devons être plus solidaires, main dans la main et  en particulier, nous devons soutenir nos  agents de la garde nationale et ceux de la sécurité”.

Elle a ajouté: «Nous essayons de lutter du mieux de ce que nous pouvons. Si le terrorisme est à nos portes, il est de notre devoir, hommes et femmes de protéger notre pays contre ce fléau”.

Le fait est qu’en réalité le terrorisme veut semer  la terreur, et si nous luttons tous ensemble, nous pourrons le combattre, déclare de son coté un libanais qui vient pour la première fois en Tunisie.

La marche a duré plus de deux heures durant lesquelles les manifestants présents ont scandé des slogans demandant la création d’une police républicaine alors que d’autres ont clamé “Pas de place au terrorisme en Tunisie”.

De leur côté, les policiers ont fait de même, mais c’est travers des pancartes qu’ils se sont exprimé pour transmettre leurs messages comme : “il faut que la loi contre le terrorisme soit adoptée”, ou encore “Protection à nos soldats ”, ou encore “unissons-nous main dans la main”.

Le message fort qui a été passé lors de cette marche est  : Nous sommes présents pour dire non au terrorisme, cette lutte est devenue une de nos priorités.

Presque un an après la révolution, depuis le mois de décembre 2012, la multiplication des attaques terroristes ont visé principalement les soldats faisant pas moins de vingt soldats tués et les des forces de l’ordre n’ont pas été elles aussi non plus épargnés.

SAM 3

 

SAM 4

SAM 2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here