Port d’ Enfidha : ce que l’on peut espérer…

«Le projet du port en eaux profondes à Enfidha fera de la Tunisie la vraie porte de l’Afrique et conférera une dynamique supplémentaire à l’économie nationale», a annoncé Imed Zammit, PDG de l’Office de la marine marchande et des ports ( OMMP ), sur les ondes radiophoniques.

D’un coût global de l’ordre de 3,2 milliards de dollars, ce port a pour objectif de contribuer à la mise en place d’une infrastructure portuaire moderne, de répondant aux besoins de l’économie nationale et permettant la réception des navires, dont la charge atteint les 18 mille conteneurs de 17 mètres.

Le Port d’Enfidha contribuera, également, au soutien au développement et à la réalisation de l’équilibre entre les régions, avec la garantie d’une structuration quant au flux des marchandises et à la création d’espaces logistiques favorisant les investissements étrangers.

A noter que le port en eaux profondes à Enfidha comprendra 3 600 mètres linéaires de quais pour les conteneurs et 1 400 mètres linéaires pour le vrac. Il bénéficiera d’une capacité totale de cinq millions de TEU et quatre millions de tonnes de vrac et pourra recevoir de grands navires de 80 000 tonnes, contre seulement 28 000 tonnes actuellement, dont le chargement s’élève à 18 000 conteneurs EVP (équivalent vingt pieds).

Doté de zones logistiques d’un total de 3 000 hectares, il pourrait capter entre 15 et 25% du marché du transbordement en Méditerranée. Sa construction devrait intervenir courant 2015 pour une livraison quatre ou cinq ans plus tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here