Tunisie – CGTT : regard critique sur le programme du gouvernement

CGTT

La Confédération générale des travailleurs tunisiensCGTT ) a  exprimé son mécontentement face à la reconduction du ministre des Affaires sociales Ahmed Ammar Yanbai. La confédération considére que le ministre « n’est pas neutre et ne respecte pas la pluralité syndicale ».

Par ailleurs, la CGTT s’est indignée de l’absence d’un secrétariat d’état pour la gouvernance et la lutte contre la corruption, « ajoutant que l’importance doit être accordée à la réforme de l’administration tunisienne, afin de limiter le phénomène de la corruption », indique le secrétaire général de la Confédération Générale Tunisienne de Travail, Habib Guiza.

Exposant l’avis de la confédération sur le programme du gouvernement, Habib Guiza, a estimé que ce programme ne répond pas aux attentes des classes marginalisées et défavorisées, notamment en ce qui concerne le pouvoir d’achat  et le développement régional; et d’ajouter que le même programme n’a pas évoqué le problème de l’endettement extérieur.

Notons que la prise de position de la Confédération générale des travailleurs tunisiens par rapport au ministre des Affaires sociales contraste avec celle de l’UGTT dont le porte-parole Sami Tahri avait affirmé qu’il a toutes les compétences nécessaires pour rester à la tête du ministère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here