Tunis : Houcine Abbassi interpelle le gouvernement sur la justice fiscale

Alors que le nouveau gouvernement vient d’entrer en fonction, Houcine Abbassi a mis sur la table un dossier épineux, celui de la justice fiscale.

Lors d’une déclaration accordée aux médias, le secrétaire général de la centrale syndicale a évoqué la nécessité de trouver d’autres sources de financement pour les recettes fiscales afin de pouvoir concrétiser la justice fiscale. Il a estimé que les salariés sont  à ce jour la catégorie la plus exposée à travers la retenue à la source, ce qui est loin d’être le cas des professions libérales. Il a plaidé à accroître les recettes fiscales autrement.

Évoquant l’économie parallèle, M. Abbassi a souligné l’importance de l’intégrer  dans le circuit formel afin qu’elle contribue à l’essor de l’économie nationale et qu’elle participe au régime fiscal. Par la même occasion, il a appelé à lutter contre l’évasion fiscale tout en estimant que la contribution de certaines entreprises aux recettes fiscales demeure faible.  Notons que l’UGTT a mis au point son propre projet pour la réforme fiscale intitulé : «  Pour une justice fiscale ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here