Tunis : Du théâtre au 50e anniversaire d’Ennakl Automobiles

Pour fêter  son 50ème anniversaire, la société Ennakl Automobiles a prévu un programme riche et varié. Loin des cérémonies classiques, son Directeur général, Ibrahim Dabbech, a choisi pour le début des festivités  le théâtre avec la pièce de théâtre « El Mouldi El Bannay président » écrite et mise en scène par Moncef Dhouib et interprétée par Monji Ouni, avec l’animation de l’acteur Kamel Touati, hier le 6 février à Tunis.

Ibrahim Dabbech
Ibrahim Dabbech

Rencontré par leconomistemaghrebin.com, , Ibrahim Dabbech  a affirmé qu’un événement pareil est une occasion pour que la société rassemble tous ses cadres, employés et agents. D’ailleurs, notre interlocuteur a affirmé que les 14 PDG  qui se sont succédé à la tête de la société ont été invités : «  Nous n’avons pas oublié le côté humain de l’entreprise. Cette fête c’est celle de toute l’équipe », a-t-il déclaré.

S’expliquant sur le choix du théâtre pour fêter le 50ème anniversaire, notre interlocuteur a affirmé que «  nous pensons que le volet culturel est très important dans une cérémonie pareille et que la culture fait partie des axes stratégiques de l’entreprise» avant de rappeler que ce n’est pas la première fois que la société s’implique dans des actions culturelles :  « La société Ennakl a participé à l’exposition de peinture à l’occasion du centenaire du peintre allemand  Paul-Klee en partenariat avec l’Institut  Goethe. «  La culture est à intégrer dans la culture de l’entreprise, cela nous donne des valeurs et des repères ».

« Ennakl Automobiles n’est pas seulement notre entreprise, elle appartient à tous les Tunisiens.  Pour  preuve,  plus de 100 mille clients nous ont accordé leur confiance  et cela nous incite à dire que Volkswagen s’est insérée dans la vie des Tunisiens » dit-t-il avec fierté.

Revenant sur les 50 ans d’existence d’Ennakl Automobiles, M. Dabbech a affirmé que la société a participé au développement du pays à travers la commercialisation de moyens d’équipement, de camions, d’engins avant de s’adapter aux besoins du marché en se développant dans le domaine des petites berlines.

Concernant les dernières années, M. Dabbech reconnait que la société a connu une période délicate suite à sa privatisation surtout qu’elle était une société publique pendant 40 ans ».

Et d’ajouter que la période post révolution «  a été une période assez difficile pour nous sur le plan social et sur le plan des résultats également mais suite à la reprivatisation en 2012 nous connaissons de nouveau une nouvelle dynamique avec des résultats positifs ce qui laisse augurer de très belles années à venir surtout que nous avons la chance de représenter un groupe de marque dont le dernier est Skoda », continue-t-il.

Notons qu’à travers cette année Ennakl a prévu  des conférences et des actions promotionnelles pour ses clients.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here