Bourses d’Afrique de l’Ouest : une performance décevante en janvier 2015

Selon les indices Standard & Poors associés aux places africaines, les marchés financiers du Ghana, de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA ) et du Nigéria ont affiché une performance décevante au cours du mois de janvier 2015.

Par ailleurs, l’indice associé au Nigéria Stock Exchange a plié de 17,8%, celui du Ghana a perdu 5,8%. Une performance plus au moins surprenante, puisque ces deux pays font face à des défis monétaires importants, qui ont conduit à des désinvestissements massifs de la part des acteurs étrangers, craignant de voir leurs rendements touchés par une monnaie locale toujours en hausse par rapport au dollar.

A cause de son rattachement à l’euro, la Côte d’Ivoire qui jouit d’une monnaie plus stable, n’a pas fait, quant à elle, mieux que les autres. L’indice S&P Ivory Coast a reculé de 7,78%.

Néanmoins, les autres marchés financiers africains se sont globalement bien comportés, tirés par le Johannesburg Stock Exchange qui a affiché une performance notable à hauteur de 5,3%, atteignant une progression de l’indice global de toute la région africaine de 1,43%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here