Tunisie : Rafik Chelly secrétaire d’Etat à la Sûreté nationale

chellyEn disgrâce vers la fin des  années 80, Rafik Chelly signe son retour. Il est nommé  nouveau secrétaire d’Etat à la Sûreté nationale dans le gouvernement Essid.

Pour rappel, Rafik Chelly avait été éloigné  par Ben Ali, après le fameux 7 novembre 1987, pour être ensuite désigné comme conseiller d’ambassade en Libye et en France. Ancien directeur de la sécurité du chef de l’Etat et des personnalités officielles, sa plus grande responsabilité était de protéger Bourguiba, ce qui lui a permis de l’accompagner dans ses déplacements aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’étranger.

Avec la publication du livre intitulé “Le syndrome de Carthage”, il raconte son parcours aux côtés de Bourguiba à travers des témoignages marquants dans lesquels il révèle des événements historiques vécus sous Bourguiba, puis sous Ben Ali.

Agé de 67 ans, l’homme refait surface.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here