Tunisie : bilans positifs à fin 2014

banques publiques
les trois banques publiques

L’année 2014 a été marquée par des indicateurs d’activité en accroissement du côté des trois banques publiques. En effet, la Banque de l’Habitat ( BH ) a enregistré une augmentation du produit net bancaire ( PNB ) de 17,77%, à 244,072 millions de dinars (MDT), due à l’évolution des produits d’exploitation bancaire de l’ordre de 84 MDT.

L’encours des dépôts de la clientèle a, de même, affiché une hausse de 13,53%, à 4,622 milliards de dinars, et ce, en raison de la progression des dépôts de l’épargne à hauteur de 71 MDT, des dépôts à vue de 321 MDT et des dépôts à échéance de l’ordre de 167 MDT.

Pour l’encours des créances sur la clientèle, la BH a atteint une augmentation de 14,12%, à 4,768 MDT.

Les produits d’exploitation bancaire ont, quant à eux, grimpé de 23,68%, à cause de l’évolution du taux moyen du marché monétaire, de la reprise du niveau des commissions et de revenu du portefeuille titre commercial.

Idem pour les charges d’exploitation bancaires qui ont atteint 197 MDT à fin 2014, contre 149 MDT en 2013, soit une hausse de 31,88% due à l’accroissement des dépôts de la clientèle.

Cependant, les emprunts ont baissé de 6,53% à 862,2 MDT.

S’agissant du bilan de la Société tunisienne de banques ( STB ), il a été constaté que les dépôts de la clientèle ont progressé de 3,1%, à 5,335 milliards de dinars, par rapport à 5,175 milliards de dinars au 31 décembre 2013, en raison de la faible rémunération des dépôts.  La STB a, en outre, enregistré une hausse des ressources d’emprunt de 5,4%, passant de 519 MDT en 2013 à 491 MDT en 2014, causée par la baisse relative aux remboursements des annuités dues sur les emprunts obligataires et privés.

Les crédits bruts à la clientèle ont, ainsi, grignoté 3,3% pour s’établir à 7,473 milliards de dinars contre 7,234 milliards de dinars l’année écoulée.

Le  Produit Net Bancaire de la banque a affiché, de son côté, un accroissement de 6,1%, pour passer de 247,2 MDT à 262,3 MDT, résultant d’une augmentation  des produits d’exploitation bancaire par rapport à celle des charges d’exploitation bancaire.

Pour sa part, la Banque nationale agricole BNA) a fait ressortir une évolution de 4,3% de l’encours des créances sur la clientèle, à 6,896 milliards de dinars au terme de l’exercice 2014 contre 6,612 milliards de dinars en 2013. Tout de même, les dépôts de la clientèle de la banque ont gagné 5,9%, à 5,846 milliards de dinars.

Concernant les produits d’exploitation bancaire, ils ont été de l’ordre de 594 MDT à fin décembre 2014 contre 540 MDT durant la même période de l’année 2013, enregistrant une augmentation de 10%. Les charges d’exploitation sont aussi passées de 216 MDT à 249 MDT, soit une hausse de 15,4%.

De ce fait, le Produit Net Bancaire de la BNA s’est établi à 344 MDT en 2014, en comparaison de 323 MDT en 2013, enregistrant une évolution de 6,4%.

Par ailleurs, les charges opératoires ont progressé de 14,8%, en raison de l’effet de la souscription, en 2014, de deux contrats d’assurance épargne collective.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here