Tunis – FP : profession refus

A l’issue de la réunion tenue hier, mardi 6 janvier, par le Conseil des secrétaires généraux  d’Al Jabha, le Front Populaire a indiqué, dans un communiqué rendu public, que le choix de Habib Essid pour la formation du nouveau gouvernement adresse un message négatif à l’opinion publique, vu que cette personne est l’un des symboles de l’ancien régime et l’un des dirigeants de l’ancienne Troïka au pouvoir.

Le Front Populaire, précise le communiqué, n’a pas été consulté avant la nomination de Habib Essid. Par conséquent, il appelle à l’exclusion de tous les symboles de l’ancien régime et de l’ancienne Troïka du nouveau gouvernement.

Concernant la politique intérieure, le FP a constaté que l’Etat n’a pas honoré ses engagements vis-à-vis des habitants des régions du Nord-Ouest et que les autorités auraient dû intervenir plus tôt pour limiter les dégâts.

Par ailleurs, le FP salue le militantisme des habitants du bassin minier qui ont résisté au despotisme pendant plusieurs mois, en soulignant que les gouvernements de la Tunisie post-révolution n’ont pas accordé d’importance aux revendications des habitants de cette région qui souffrent toujours des effets de la marginalisation.

Pour ce qui est du nouveau budget de l’Etat et de la hausse des prix des produits de première nécessité, le FP  a salué la position de ses députés à l’ARP qui n’ont pas voté en faveur du  projet de loi de finances 2015 élaboré par le gouvernement  Mehdi Jomaa, en indiquant que la hausse des prix des produits de première nécessité, enregistrée en début de cette année, confirme les réserves émises par le FP quant à ce projet de loi.

S’agissant de la commémoration du 2ème anniversaire de l’assassinat de Chokri Belaïd , le Front Populaire s’est penché sur les préparatifs pour la commémoration de ce triste épisode  survenu le 6 février 2015, en appelant à ce que cette manifestation soit à la hauteur de la mémoire du défunt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here