Tunis : rejet du pourvoi en appel de Yassine Ayari

Le Tribunal militaire de Tunis a confirmé le jugement de trois ans de prison ferme contre le blogueur tunisien Yassine Ayari. Accusé de diffamation à l’encontre de l’institution militaire, il a fait l’objet des préoccupations de plusieurs ONG internationales des droits de l’Homme. La dernière en date d’aujourd’hui est celle de Human Rights Watch qui a critiqué la détention du jeune blogueur tunisien.

Un communiqué de HRW a considéré le procès de Yassine Ayari devant un tribunal militaire comme un fait contradictoire avec l’article 19 de la Convention internationale relative aux droits civiques et politiques. HRW a appelé l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) à revoir les lois relatives aux crimes de diffamation à l’encontre des institutions étatiques.

Maître Charfeddine Kellil, membre du comité de défense de Yassine Ayari a, de son côté, considéré que son client a été privé de ses droits de défense, faisant référence au syndicaliste Sahbi Jouini qui a été condamné par le tribunal militaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here